prehisto.canalblog.comLa lumière vient du latin lumen, luminis qui signifie clarté, astre, flambeau. Avant l'invention de la lumière artificielle, le soleil était la seule source de lumière et de chaleur. L'Homme était soumis au rythme naturel  jour/nuit. La découverte du feu a permis aux hommes de s'éclairer, puis des lanternes et des torches furent utilisées.

La première lampe a été retrouvée dans les grottes de Lascaux, en grès sous la forme d'une cuillère, où l'on peut voir un motif en zigzag dans laquelle les hommes faisaient brûler de la graisse animale en utilisant du genévrier en guise de mèche.

En 1300, les égyptiens se servaient de lampe à huile et ils utilisaient du papyrus imprégné d'huile d'olive, cela avait une meilleure odeur que la graisse animale. Pour creuser la tombe de Ramsès IV, des bols en terre cuite remplis d'huile avec un morceau de chiffon en guise de mèche ont permis aux hommes de travailler plus intensément. On ajoutait un peu de sel pour éliminer la fumée noirâtre qui se dégageait et pouvait salir les murs. Une autre technique était de mettre des miroirs en bronze qui réfléchissait la lumière du jour.

Dans la Grèce antique et l'Empire romain, ils utilisaient des lampes en bronze munies de fibres plates dans les classes aisées et en terre cuite ou en métal pour les foyers plus modestes. Elles pouvaient éclairer pendant plusieurs heures.

lampe-antique blog:tramier.frLa bougie (on parlait à l'époque plutôt de chandelle) viendrait des Etrusques qui l'auraient transmis aux Romains au 1er siècle avant JC, considérée comme un pis aller par rapport à la lampe à huile. Elles étaient composées de suif (graisse de porc liquide) jusqu'au 17 siècle. Au 18 siècle la bougie en cire d'abeille de meilleure qualité, se développe pour les foyers aisés, l'éclairage était donc en fonction de la condition sociale.